Le métier d’opérateur en nettoyage industriel

  1. Accueil
  2. Blogue
  3. Le métier d’opérateur en nettoyage industriel

Vos machines industrielles ont besoin d’un nettoyage? Vous hésitez à manipuler et transporter des matières dangereuses? L’opérateur en nettoyage industriel est là pour vous aider. S’inscrivant clairement dans une démarche pro-environnementale, ce corps de métier est indispensable pour tous travaux de nettoyage de matériaux complexes et dangereux ainsi que les machines dont l’entretien, le récurage est et la manipulation est difficile. Dans ce blogue, Atout Recrutement vous dresse le portrait de ce métier hautement indispensable, tout type d’industries confondues, dont le travail contribue grandement à la préservation de l’environnement et de nombreux écosystèmes naturels.

En quoi consiste ce métier?

De manière générale, un opérateur en nettoyage industriel a pour objectif de procéder au nettoyage d’équipements et de machines servant dans des industries de production et de transformation, dont la manipulation et l’entretien nécessitent une minutie et un savoir-faire particulier. Une fois le nettoyage complété, l’opérateur se doit de déplacer et transporter en un lieu désigné – afin de ne pas porter atteinte à l’environnement – tous les résidus et les matières découlant du nettoyage de l’équipement en question, qui souvent présentent des risques pour la santé des individus et de la planète. De ce fait, de par la dangerosité et la toxicité des matériaux qu’il manipule, l’opérateur doit faire preuve d’une vigilance à tout instant et d’une grande patience dans l’exercice de ses fonctions.

L’opérateur en nettoyage industriel peut être amené à travailler dans différents types d’environnements, en fonction des besoins des clients : usines, centrales énergétiques (hydrocarbures, hydroélectrique, charbon, etc.), particuliers, etc. Il peut également être appelé à gérer des urgences environnementales telles que des déversements de matières toxiques ou d’hydrocarbures, ou encore des missions d’assainissement de lieux qui ont subi des catastrophes industrielles ou des dégâts liés à des inondations par exemple. L’opérateur n’a donc pas un emploi du temps défini à l’avance et dépend davantage des besoins et des offres de services qu’il reçoit.

Enfin, il convient de souligner que l’opérateur est principalement confronté à trois types de situations dans l’exercice courant de ses activités : le nettoyage au jet d’eau sous pression, le pompage à vide ou la combinaison des deux (pompage à vide et nettoyage au jet d’eau).

Qualifications et compétences à avoir

Il n’existe pas de programme scolaire ou universitaire dédié à l’apprentissage de ce métier. Toutefois, l’opérateur doit satisfaire à la norme professionnelle d’opérateur ou opératrice en nettoyage industriel signé par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale en mai 2003. La norme a été élaborée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre en environnement – EnviroCompétences, avec le soutien de la Commission des partenaires du marché du travail.

Pour répondre aux critères établis par la norme mentionnée ci-dessus, le candidat doit maîtriser ces compétences (information tirée du site internet d’Emploi-Québec) :

  1. Mettre en place les conditions nécessaires au déroulement de la journée de travail.
  2. Mettre en place les conditions nécessaires au déroulement de l’intervention dans l’entreprise cliente.
  3. A : Exécuter le pompage à vide à l’aide du camion aspirant (optionnelle). B : Exécuter le nettoyage sous pression à l’aide du camion de nettoyage (optionnelle).
  4. Réaliser les tâches reliées au transport des matières dangereuses résiduelles ainsi qu’à la vidange de la citerne du camion (optionnelle).
  5. Réaliser les tâches reliées à l’entretien du camion ou du matériel ou les tâches à caractère administratif.

La formation en apprenti dure environ deux ans et la démarche implique donc l’apprentissage et la maîtrise des compétences citées ci-dessus, afin de se voir délivrer le certificat de qualification d’opérateur. Par ailleurs, il est possible de suivre la formation d’opérateur en nettoyage industriel dans le cadre du Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) d’EnviroCompétences. Structuré et organisé par la Commission des partenaires du marché du travail en collaboration avec Emploi-Québec, le PAMT a pour but le développement et la reconnaissance des compétences acquises en milieu de travail selon la formule du compagnonnage.

Enfin, il est à noter que les besoins pour ce type de travailleur se font de plus en plus ressentir ces dernières années au Québec, du fait de l’adoption régulière de nouveaux règlements en matière d’environnement qui poussent les entreprises et les municipalités à constamment s’adapter. Il n’existe pas de salaire prédéfini pour ce métier ; celui-ci variera d’un employeur à un autre et en fonction de l’expérience de l’individu.

Sources :

Menu