Le 10 janvier dernier, notre conseillère en recrutement Léa ainsi que notre président Robert ont rendu visite à notre client Tricentris à Gatineau pour une visite de leur impressionnant centre de tri!

Sur cette photo Léa et M. Michel Smith, Directeur d’usine.

Atout Recrutement toujours soucieux de l’environnement, vous fait un petit rappel et souvenez-vous que chaque petit geste compte pour notre planète!

QUOI METTRE DANS MON BAC?

Recycler c’est bien… Bien le faire, c’est encore mieux!

TRI À LA SOURCE : MODE D’EMPLOI POUR ÊTRE UN EXPERT EN LA MATIÈRE

Règle #1

Est-ce que l’objet que je veux mettre dans mon bac de récupération est en papier, en carton, en plastique, en verre ou en métal?

Règle #2

Est-ce que l’objet en question est un contenant, un emballage ou un imprimé?

 

Si vous avez obtenu un « NON » à l’une ou l’autre de ces questions :

Malheureusement, l’objet pour lequel vous les avez posé ne doit pas aller dans le bac de récupération. Le papier, le carton, le plastique, le verre et le métal sont les seules matières acceptées au centre de tri et elles doivent être sous la forme d’un contenant, d’un emballage ou d’un imprimé.

Si vous avez obtenu « OUI » à ces deux questions:

Tout porte à croire que votre objet est le bienvenu dans le bac de récupération. Cependant, tout n’est pas noir ou blanc. Pour en avoir le cœur net, nous vous proposons un rassemblement de trucs, de nuances, d’exceptions et de conseils à consulter :

Truc #1

Pour qu’un contenant en plastique puisse être déposé dans le bac de récupération, il doit être identifié du ruban de Möbius (triangle fléché) avec le chiffre 1, 2, 3, 4, 5 ou 7. Ces numéros indiquent de quel matériau est fait le contenant et nous permettent de le trier avec la bonne famille de plastique. Donc, si le contenant de plastique n’est pas identifié du ruban de Möbius ou qu’il porte le #6, il ne doit pas être mis dans le bac.

Truc #2

Certains sacs et pellicules de plastique peuvent être envoyés au recyclage et d’autres non. Voici comment les différencier : les sacs/pellicules de plastiques qui peuvent être recyclés, et donc acheminés au centre de tri, s’étirent lorsque vous tentez de les déchirer. Les sacs d’épicerie, de pains tranchés  ou encore qui recouvrent les vêtements à la sortie du nettoyeur en sont de bons exemples. Quand le sac est fait d’un plastique plus « raide » et ne s’étire pas, tels les sacs de légumes congelés, de riz, de céréales et autres sacs du genre, il ne faut pas les mettre dans le bac de récupération.

Source : https://www.tricentris.com/dans-mon-bac/ 

 

PHOTOS : MÉTAL, VERRES, PLASTIQUES, CARTONS ET PAPIERS !!

Menu