Atout mandaté pour identifier vos besoins de formation en GMR

Le Créneau ACCORD des bio-industries environnementales (CABIE) est un regroupement d’entreprise et d’institutions développant et utilisant des biotechnologies, des bioprocédés, de la biomasse, ou des services liés à l’environnement, afin de participer à la réduction ou l’élimination de l’empreinte carbone.

Le projet consiste à établir le portrait de la filière récupérateurs, recycleurs et valorisateurs et de sa main-d’œuvre afin de doter les entreprises et les acteurs socioéconomiques de l’Estrie et la Montérégie d’orientations et de priorités claires pour guider l’élaboration d’une offre de formation qui soit pertinente pour les travailleurs du créneau et d’EnviroCompétences.

Les objectifs de cette analyse macro-sectorielle sont de tracer un portrait des besoins de formations, des enjeux reliés au développement des compétences et de prioriser les actions de formations.

Pour réaliser cet état des lieux, une caractérisation des emplois occupés dans la filière matières résiduelles (récupérateurs, recycleurs et valorisateurs) est nécessaire, tout comme:

  • l’identification des besoins détaillés de main-d’œuvre par une catégorisation des emplois,
  • la nature des postes à pourvoir,
  • les compétences requises,
  • les emplois émergents,
  • les emplois en demande, en difficulté de recrutement.

La méthodologie choisie pour cette étude correspond à l’observation ainsi qu’à la collecte de données quantitatives et qualitatives et leur interprétation sous forme d’un rapport préalablement validé par le comité de pilotage.

  • Élaboration d’un questionnaire à présenter en ligne aux entreprises et organismes ;
  • Réalisation d’un formulaire d’entrevue rigoureux pour l’obtention de données qualitatives et quantitatives lors des échanges téléphoniques en profondeur.
  • Organisation de focus groupe avec les dirigeants et les employés afin d’échanger sur les enjeux et constats recueillis par les questionnaires en ligne et les entrevues téléphoniques en profondeur.

Ainsi, l’analyse macro-sectorielle permettra de bien identifier les besoins et défis de compétences de main d’œuvre, leur attraction et leur rétention dans un contexte stimulant et innovateur. À terme, l’analyse vise l’élaboration d’activités de formation continue et de formation sur mesure, ainsi qu’une amélioration des programmes de formation crédités; AEP et/ou AEC ou PAMT. Tout cela sous la forme d’un plan de travail.

 

Articles liés

No results found

Menu