Les institutions d’études postsecondaires ont plus que jamais besoin de se démarquer sur la scène nationale et internationale. Elles sont aussi encouragées à arrimer leurs programmes aux normes du marché du travail. Pour soutenir ces institutions sans entraver leur liberté universitaire, ECO Canada a créé l’accréditation nationale des programmes d’études environnementales. Cette accréditation a pour but de valider l’engagement des programmes de façon objective et officielle et de permettre aux institutions de se positionner à l’échelle nationale.

Les avantages de faire accréditer son programme d’études postsecondaire

L’accréditation nationale des programmes d’études environnementales, c’est d’abord un moyen de renforcer la crédibilité et la portée de ses programmes d’études en environnement. Elle montre la volonté d’offrir un enseignement de qualité et de faire preuve de responsabilité, notamment en instaurant une culture d’amélioration continue et proactive.

Les avantages d’une telle accréditation sont nombreux, autant pour les étudiants que pour l’institution: pour les étudiants, elle leur assure la qualité de leur diplôme et facilite le passage au monde du travail à la fin des études; pour l’institution, elle offre une validation objective du cursus scolaire et un cadre d’amélioration continue. L’accréditation facilite aussi le recrutement d’étudiants aux attentes de plus en plus élevées.

Le rôle de la Commission Canadienne d’Accréditation en Environnement (CEAC)

Les exigences demandées aux programmes d’enseignement sont approuvées par la Commission Canadienne d’Accréditation en Environnement (CEAC). Cette organisation, mise sur pied par ECO Canada en collaboration avec l’Association des agences d’agrément du Canada (AAAC), sert de tierce partie neutre pour superviser le programme d’accréditation. Composé d’une représentation équilibrée d’universités, de collèges et d’experts de premier plan de l’industrie environnementale, le CEAC définit et examine les normes d’accréditation et peut accorder l’accréditation de programmes pour une durée maximale de sept ans.

Comment poser la candidature de son programme?

Déjà 33 programmes d’études postsecondaires provenant de 22 institutions canadiennes ont obtenu leur accréditation. Pour obtenir l’accréditation, le processus est divisé en quatre étapes:

  • Présenter sa candidature: Fournir la déclaration d’intérêt ainsi que le formulaire d’admissibilité. Si le dossier est accepté, une invitation à poser sa candidature sera faite.
  • S’auto-évaluer: Évaluer en trois volets le programme quant à sa conformité à la Norme nationale. Recevoir ensuite la visite d’une équipe de représentants du milieu universitaire et du secteur.
  • Réception de l’accréditation: chaque trimestre, la CEAC se réunit pour évaluer les programmes candidats et déterminer l’accréditation à octroyer. La durée d’une accréditation est maximalement de 7 ans.
  • Mettre à jour régulièrement: Dans un rapport annuel, les responsables de programmes sont tenus de présenter toute modification importante au programme. Lors de la dernière année, le programme est réévalué pour le renouvellement de son accréditation.

Pour en savoir plus sur cette accréditation et pour poser votre candidature, nous vous invitons à visiter la page web de l’accréditation sur le site de ECO Canada (en anglais seulement). Le secteur de l’environnement est en ébullition au Canada et nous sommes heureux de voir tant d’institutions engagées à appuyer la main-d’œuvre de demain!

Menu